Népal

Toute l'actualité monarchique du Népal.

  • Le roi Gyanendra Shah admis en soins intensifs

    Le roi Gyanendra Shah admis en soins intensifs après avoir contracté le covid lors d'une cérémonie religieuse
  • Le roi et demi-dieu du Népal, testé positif au covid-19.

    De retour du du Kumbh Snan, le roi Gyanendra Shah et son épouse ont été testés positifs au covid-19.
  • La coalition marxiste suspend les privilèges du roi Gyanendra shah

    La coalition marxiste au pouvoir au Népal a décidé de prendre une mesure drastique contre le roi Gyanendra Shah, objet de nombreuses manifestations de soutien : celle de réduire son personnel de protection.
  • Au Mustang, on attend le retour du roi

    Dépossédée de ses régalia, la famille royale  du Mustang bénéficie toujours d’une grande aura parmi ses anciens sujets. Loin des ors de ses anciens palais, le prince héritier Jigme Tsewang Bista a dû se reconvertir dans l’hôtellerie afin de survivre.
  • Gyanendra Shah : « La monarchie doit être restaurée »

    «Il est  grand temps que nous mesurions à à quel point la politique actuelle mise en place au Népal est juste et favorable au peuple ». La veille du jour de Prithivî Nârâyan Shâh? le roi Gyanendra Shah s’est rappelé aux népalais et vertement critiqué la république qui a succédé à la monarchie renversée en 2008. 
  • Le roi Gyanendra Shah, bientôt de retour…sur son trône ?

    Le roi Gyanendra Shah est-il sur le point de remonter sur son trône pour la troisième fois consécutive ?  C’est désormais la question qui brûle les lèvres de tous les népalais depuis la chute du gouvernement de la coalition marxiste.
  • Le prince Hridayendra , espoir des monarchistes népalais

    Pour les jeunes monarchistes népalais, il ne peut y avoir d’autres alternatives au retour de la monarchie que le prince Hridayendra Shah . L’adolescent, qui utilise les réseaux sociaux avec parcimonie et comme moyen de communication, se prépare désormais à régner demain sur les neiges éternelles de l’Himalaya.
  • Les royalistes népalais envahissent Katmandou

    Hier, des dizaines de milliers de royalistes ont manifesté à travers Katmandou, capitale de la république fédérale du Népal, et réclamé le retour immédiat de la monarchie renversée en 2008
  • « La monarchie doit revenir dans le pays et le sauver ».

    C’est un vrai succès pour les monarchistes népalais et leurs alliés,  un séisme inattendu pour la coalition marxiste au pouvoir. En début de cette semaine, les rues de Katmandou ont été soudainement envahies par des dizaines de milliers de personnes qui ont réclamé le retour de la monarchie.
  • Le roi Gyanendra shah annule la bénédiction divine du Tika

    Dans un message  adressé à ses partisans et publié sur les réseaux sociaux, l’ancien monarque du Népal, Gyanendra Shah, a annoncé qu’il était contraint d’annuler sa participation aux festivités du Dashain suite à la recrudescence de cas de covid-19 dans le pays et la bénédiction divine du Tika.
  • Le roi Gyanendra Shah prépare-t-il un coup d’état ?

    La récente découverte d’un supposé «complot» au sein du Crowne Plaza Kathmandu-Soaltee a mis en émoi tout le gouvernement népalais de la coalition marxiste. L’affaire aurait pu passer inaperçu si l’hôtel n’était pas la propriété du roi Gyanendra Shah.
  • Le retour du roi !

    Dernier monarque du Népal, Gyanendra Shah prépare-t-il son retour sur le trône ? En tentant de lui interdire la semaine dernière l’accès à la capitale, Katmandou, la coalition au pouvoir a déchaîné les passions et provoqué un débat sur un possible retour de la monarchie.
  • Le roi et le Yogi

    L’annonce de la venue du premier ministre de l’état indien d’Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, pour l’inauguration de la voie de train de Janakpur-Jayanagar, a mis en colère le Congrès népalais. Que reproche-t-on donc à ce moine ultra –hindouiste ? Simplement de vouloir restaurer la monarchie au Népal.
  • Fusion des partis royalistes

    Le Rastriya Prajatantra Party (RPP) et le Rastriya Prajatantra Party-Uni (RPP-U) ont enfin annoncé, mercredi de la semaine dernière, la constitution d’une vaste plateforme monarchique.
  • Union des monarchistes népalais

    C’est une nouvelle fois la presse népalaise qui révèle cette information. Deux ans après sa scission du principal parti monarchiste népalais, son alter-égo, le Rastriya Prajatantra Party -United s’apprête (enfin) à fusionner avec son rival, le Rastriya Prajatantra Party.
  • Le monarchisme népalais

    Depuis 48 heures, la presse népalaise se passionne pour l’événement majeur politique de cette semaine. Les principaux mouvements monarchistes se sont réunis afin de décider (ou non) de leur unification et devenir ainsi une force politique capable d’arriver au pouvoir
  • Gyanendra et le coronavirus

    Monarque déchu en 2008, le roi Gyanendra Shah s’est rendu au chevet de son pays Derrière sa contribution financière pour lutter contre le covid-19, il a opéré un véritable coup politique qui a été un succès, à l’heure où on évoque son retour sur le trône pour la troisième fois consécutive.