Éloïse d'Orange-Nassau, comtesse rebelle et influenceuse

Nièce du souverain des Pays-Bas, la comtesse Éloïse d'Orange-Nassau est une influenceuse à succès. Lors d’un entretien, elle a annoncé qu’elle pensait rejoindre Extinction Rebellion, le mouvement des radicaux écologistes. Une démarche jugée « hypocrite » par ses compatriotes. 

Nièce du roi Willem-Alexandre des Pays-Bas, comme beaucoup de « royaux » de sa génération, la comtesse Éloïse d'Orange-Nassau, 21 ans, a cédé à la tentation et s’est tournée vers les réseaux sociaux où elle cartonne avec un succès qui ne se dément pas depuis 2018. Plus de 400 000 abonnés sur son compte Instagram, plus de cinq millions de vues sur Tik-Tok, ont fait de la fille du prince Constantin des Pays-Bas et de Laurentien Brinkhorst, une véritable influenceuse qui impose sa marque. 

Une comtesse à la popularité grandissante

Loin des soucis du trône (elle est cinquième sur la ligne de succession), Eloïse d’Orange-Nassau affiche son incroyable transformation physique, partage ses passions, fait suivre ses nombreux voyages en Asie, en Europe ou en Amérique du Nord à ses followers. Elle a révolutionné l’image d’une monarchie en proie avec son histoire coloniale. Lors de sa participation au show « The perfect picture in South Africa » (L'image parfaite en Afrique du Sud), elle n’a pas hésité à afficher sa plastique aux yeux de ses compatriotes. Bien qu’Eloïse d’Orange-Nassau n’ait été qu’en maillot de bain durant le jeu télévisé, le geste a été fortement commenté et vertement critiqué par Pieter Jeroen Snel, un des rares journalistes à être autorisé à suivre l’intimité des membres de la famille royale. Face à ce conservatisme, la comtesse avait alors reçu un soutien de plusieurs stars locales des médias sur les réseaux sociaux, démontrant ainsi une popularité grandissante, là ou celle de ses cousines, princesses héritières, est au plus bas. 

Une influence qui songe à rejoindre des écologistes radicaux

Bien qu’elle étudie en parallèle à l’école hôtelière de la Haye depuis trois ans, la comtesse Eloïse d’Orange-Nassau est aussi une militante engagée. En janvier 2024, elle a organisé une collecte de fonds en faveur des Palestiniens de Gaza sur son compte Tik Tok. Une cause pour laquelle elle ne cache pas son soutien loin de toute doxa officielle. Dernièrement, elle a révélé qu’elle pensait rejoindre le mouvement international Extinction Rebellion. Formé d’écologistes radicaux (ils seraient un peu plus de 100 000 membres à travers le monde), ils sont connus pour leur lutte contre le réchauffement climatique et la combat pour la protection des espèces en danger à travers des méthodes controversées. Leur cause a attiré un nombre de stars connues qui n’ont pas hésité à les rejoindre ou provenant du Gotha comme la princesse Marie-Esmeralda de Belgique qui a fait les frais de ses convictions en goûtant brièvement aux geôles britanniques en 2019. 

 

 

To be or not to be ? That's the question !

Eloïse d’Orange-Nassau a déclaré à Media Courant qu’elle souhaitait suivre les pas de l'actrice néerlandaise Carice van Houten qui a interprété la prêtresse Mélisandre d'Asshaï dans la série Game of Thrones. « Je ne pense pas à rejoindre [Extinction Rebellion] pour le moment, mais qui sait si je ne le ferai pas à un autre moment ou un autre »  a expliqué la comtesse qui soigne visiblement très bien son image. Interprété comme un soutien direct à l’organisation, elle a également expliqué avoir des contacts avec l’actrice, elle-même soutien du mouvement, et affirme s’inquiéter pour l’avenir de la planète, ce qui va être légué aux jeunes générations. « À quoi ressemblera la planète dans cinquante ans ? Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que le monde va vraiment merder » affirme-t-elle. « Au début de cette année, j'avais un énorme sentiment de honte à prendre l’avion, car cela me rendait nerveuse à l'idée de voyager autant. Mais le plus stupide, c'est que j'aime aussi voir le monde. J'essaie de compenser cela dans ma vie quotidienne par d’autres actions (…) » poursuit la nièce du monarque batave qui vérifie son bilan carbone régulièrement.  « Ces derniers temps, je me demande de plus en plus si je veux mettre des enfants au monde » renchérit-elle, prétextant que le changement climatique ne garantit pas un environnement sain et stable pour une progéniture à venir. 

 

 

Une comtesse vertement critiquée pour son hypocrisie

Si l’engagement de la comtesse Eloïse d’Orange-Nassau a ému les internautes qui la suivent de près sur la Toile, certains ont pointé du doigt son « incroyable hypocrisie » qui nuit à « l’image de la famille royale ». D’autres ont fait remarquer qu’elle agissait en réalité comme une influence basique qui ne traduit jamais ses paroles par des actes concrets. « Ne vous inquiétez pas, cette influenceuse en est à son premier voyage de l'année : un voyage de ski sponsorisé aux dépens d'une marque de lunettes de ski, pour lequel elle ne prend même pas la peine de suivre la marque en question » écrit un de ses followers à son propos sur Instagram.  « Ce désir d'attention, parfois erroné, lui fera plus de mal que de bien à long terme » s’inquiète un autre quand plusieurs personnes font remarquer que sa fortune lui permet d’acheter des fourrures vintages qu’elle publie  sur ses réseaux sociaux loin des idées d’Extinction Rebellion. 

Des critiques qui ne semblent pas atteindre la comtesse Eloïse d’Orange-Nassau qui continue d’afficher sa joie de vivre, de manager son magasin de vente en ligne de vêtements usagés, montrer ses formes et de gérer sa nouvelle vie d’influenceuse en véritable businesswoman au service de son pays. Le tout est de savoir si... elle reste un exemple à suivre ? 

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 11/01/2024

Ajouter un commentaire