Gyanendra Shah s'érige en protecteur des traditions séculaires du Népal

Pour la fête de Vijaya Dashami, le roi Gyanendra Shah a reçu ses partisans pour les traditionnelles bénédictions. Il s’est également adressé aux Népalais alors que les manifestations en faveur du retour de la monarchie se sont multipliées ces derniers mois. 

À l'occasion de la célébration de la fête hindoue de Vijaya Dashami, le roi déchu Gyanendra Shah, 76 ans, a ouvert les portes de sa résidence privée pour accueillir ses partisans, respectant ainsi une tradition séculaire dont il est le gardien en dépit de  l'abolition de la monarchie au Népal en 2008. Alors que le pays est témoin d'une vague de manifestations réclamant le retour de la monarchie, le roi Gyanendra a adressé un discours engagé à ses compatriotes. Il a appelé à la sauvegarde du « jardin inestimable de l'unité, de la diversité et du patrimoine » du Népal. Pour lui, la fête nationale de Dashain revêt une signification particulière, symbolisant la victoire de la vérité sur le mensonge. « En tant que fiers citoyens de la nation souveraine du Népal, il est impératif que nous reconnaissions notre potentiel et que les promesses soient respectées » a-t-il déclaré.

 

 

Le roi Gyanendra Shah s'érige en protecteur des traditions

Le roi Gyanendra n'a pas hésité à critiquer le gouvernement de coalition marxiste actuellement au pouvoir, exprimant son inquiétude face à la division croissante et à la discrimination qui menacent l'identité népalaise. Il a affirmé que l'harmonie était essentielle pour le développement florissant d'une nation, appelant ainsi à l'unité et à la compréhension mutuelle entre les citoyens. Le roi a aussi reconnu que le mécontentement généralisé dans son pays étant croissant. Depuis plusieurs mois, les royalistes multiplient les manifestations réclamant le retour de la monarchie. Bénéficiant d’un groupe parlementaire, ils ont brièvement participé au gouvernement avant de se retirer bruyamment en février 2023, continuant néanmoins de jouer un rôle actif dans le paysage politique népalais.

Alors que les tensions persistent et que les appels en faveur de la monarchie se font de plus en plus forts, le Népal reste un pays en proie à des débats intenses sur son avenir politique, avec le roi Gyanendra Shah au centre de ces discussions mouvementées.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 25/10/2023

Ajouter un commentaire