Brésil

Toute l'actualité monarchique du Brésil.

  • L'interview de Dom Bertrand d'Orléans-Bragance pour ses 80 ans

    A l’occasion de son 80ème anniversaire, le prince Dom Bertrand d’Orléans-Bragance a accordé une longue et exclusive interview au numéro 64 du bulletin monarchiste « Herdeiros do Porvir ».
  • Les Orléans-Bragance appellent les brésiliens à l'union sacrée

    Le 1er mai dernier, les Orléans-Bragance ont appelé les brésiliens à l'union sacrée face à la crise sanitaire.
  • Dom Luiz d'Orléans-Bragance appelle à l'unité et à la prière

    Dans un message adressé aux brésiliens, Dom Luiz d'Orléans-Bragance a appelé ses compatriotes à l'unité et à la pénitence.
  • Le Musée national réveille les tensions dynastiques au Brésil

    Dans un entretien au  quotidien « Folha de São Paulo », Dom Joãozinho a fait part de son opposition totale aux transformations idéologiques proposées par le gouvernement brésilien pour la reconstruction du Musée national.
  • Bolsonaro Junior adoube Luiz-Philippe d’Orléans-Bragance

    Le prince Luiz-Philippe d’Orléans-Bragance, pressenti pour occuper le poste prestigieux de la présidence de la Commission des Affaires étrangères , a reçu le soutien du fils du président brésilien.
  • Dom Luiz : « Non au projet de rénovation du musée national ! »

    Dans un communiqué, le chef de la Maison impériale du Brésil (pour les Vassouras), Dom Luiz d'Orléans-Bragance a vivement critiqué le projet initié par l'UNESCO afin de reconstruire le Musée national, détruit en 2018 par un incendie, affirmant que celui-ci « ne lui redonne pas assez de sa gloire passée »
  • Pedro-Tiago d’Orléans-Bragance appelle au retour de la monarchie

    Le prince Dom Pedro-Tiago d’Orléans-Bragance, a adressé un message aux Brésiliens où il appelle au retour de la foi et à la monarchie, seule institution capable de ramener l’unité du Brésil, de protéger l’environnement et être un rempart au racisme dans un pays durement touché par la pandémie de covid-19.
  • Effondrement des bolsonaristo-monarchistes aux élections municipales

    Le 15 novembre dernier, les brésiliens étaient appelés à renouveler leurs maires et leurs conseils municipaux. Profondément divisés entre deux mouvances, libérale et conservatrice, les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes des partisans de la maison impériale qui ont pris une sévère douche froide.
  • Luiz-Philippe d’Orléans–Bragance : «Tous sauf Joe Biden !»

    Alors que le dépouillement des votes  n’est pas encore terminé aux Etats-Unis et que le pays tout entier retient son souffle, Luiz-Philippe d’Orléans-Bragance, député bolsonariste, a décidé de prendre officiellement position dans l’élection présidentielle
  • Interview du prince Dom Antônio d'Orléans-Bragance

    Désormais Altesse royale, Dom Antônio d'Orléans-Bragance a répondu aux questions du magazine «Herdeiros do Porvir » .
  • Un prince impérial, maire-adjoint de Petrópolis ?

    C'est désormais officiel. A Petrópolis, le prince Pedro-Thiago d'Orléans-Bragance, héritier au trône du Brésil, se présente sous les couleurs du PRTB pour un poste de maire-adjoint dans l’ancienne capitale impériale.
  • Un Orléans-Bragance à la tête de Sao Paulo ?

    Élu député de Sao Paulo en 2018, Luiz-Philippe d’Orléans-Bragance est l’objet de toutes les attentions alors que se profilent les élections municipales. Sa candidature éventuelle à la mairie de Sao Paulo provoque quelques remous parmi ses opposants ou au sein des alliés de son parti, l’Alliance pour le Brésil.
  • Le prince João d’Orléans-Bragance ne décolère pas !

    Lors d’une interview accordée au magazine Point de Vue, le  prince João d’Orléans-Bragance est revenu  une nouvelle fois sur les propos controversés de son cousin, niant l’existence d’un racisme au Brésil. Entre Petrópolis et Vassouras, l’histoire d’une guerre dynastique qui n’en finit pas.
  • Dom João d’Orléans-Bragance au chevet de la démocratie brésilienne

    Dans un éditorial, Dom João d’Orléans-Bragance se porte au chevet de la démocratie et prend officiellement position contre le président Jair Bolsonaro.
  • Dom Bertrand d’Orléans-Bragance répond à ses détracteurs

    Face aux accusions de négationnisme, le prince Dom Bertrand d'Orléans-Bragance a publié sur son compte Twitter une lettre justificative. L'héritier au trône assume ses propos : "Il n'y a pas de racisme au Brésil".
  • Dom Bertrand d’Orléans-Bragance accusé de négationnisme

    Partageant ses analyses sur la crise du covid-19, les problèmes environnementaux, le racisme ou encore le retour de la monarchie, les propos de Dom Bertrand d’Orléans-Bragance ont été largement commentés sur les réseaux sociaux de ce pays d’Amérique Latine, l'accusant de «négationnisme».
  • Le BLM veut rejeter la statue de la Rédemptrice à la mer

    Sur plusieurs comptes Twitter, plusieurs militants du Black Lives Matter ont annoncé leur intention de déboulonner la statue de la « Rédemptrice » . Objet d’une vénération pour beaucoup de brésiliens et d’afro-descendants, la princesse Isabelle d’Orléans-Bragance a signé le décret d’abolition de l’esclavage, en 1888.
  • Le covid-19 fracture le front monarchiste brésilien

    La crise du covid-19 au Brésil va-t-il mettre fin aux espoirs des monarchistes ? C’est toute la question que l’on peut se poser alors que la mouvance brésilienne est secouée par des crises internes et désormais au bord de l'explosion.
  • Remerciements de Dom Antonio

    Communiqué du prince Antonio d'Orléans-Bragance après sa sortie d'hôpital où il a été en soins intensifs, touché par le covid-19.
  • Retour des Petrópolis en politique

    Le prince Pedro-Thiago d’Orléans-Bragance a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il allait se présenter comme conseiller municipal sous les couleurs du Parti rénovateur travailliste brésilien. Une entrée en politique surprenante pour cet héritier au trône du Brésil qui a fait plus d’une fois les titres des médias.
  • Le prince Rafael

    Découvrez le portrait de l'héritier de la couronne impériale du Brésil le prince Rafael.
  • Retour de l'Empire brésilien ?

    Ils veulent le retour de la monarchie au Brésil. Ce sont des dizaines de milliers de brésiliens qui ont défilé aux côté du prince Dom Bertrand d'Orléans-Bragance et aux cris de « Monarquia, monarquia ! » (Monarchie, monarchie)
  • Interview de l'avocat monarchiste Melhem Saad

    Alors que l’on reparle d’un référendum pour la monarchie pour les 200 ans de la fondation du Brésil, l’idée monarchique est-elle une réalité au Brésil ? C’est l’avocat Melhem Saad, président du cercle monarchiste de de Sao Luis, qui tente de répondre aux questions du journal « O Imparcial »
  • Un nouveau référendum au Brésil ?

    26 ans après le premier référendum sur le retour de la monarchie ou le maintien de la république, les brésiliens vont-ils retourner aux urnes afin de choisir leurs institutions ?
  • Communiqué du chef de la maison impériale

    le prince Luiz de Orleans e Bragança (Orléans-Bragance ) a publié un communiqué et s’est adressé aux Brésiliens afin de leur demander de prendre leurs responsabilités face à la crise sanitaire qui a désormais atteint ce pays d’Amérique latine.
  • Le prince João-Henrique est en colère !

    Membre de la branche Pétropolis de la maison impériale du Brésil, le prince João-Henrique s'irrite du soutien des monarchistes brésiliens au président Bolsonaro
  • Les monarchistes dans le gouvernement brésilien

    La frange la plus conservatrice des monarchistes brésiliens a-t-elle infiltré le gouvernement du président Jaïr Bolsonaro ? C’est la question que s’est posée la version lusophone de la BBC qui a publié, il y a quelques jours, une longue enquête à ce sujet.
  • Les monarchistes du Président Bolsonaro.

    Ils rêvent d'une restauration de la monarchie au Brésil. Ils ont décidé de suivre le président tout comme une partie de la maison impériale des Orléans-Bragance.
  • Les Petrópolis contre-attaquent !

    Alors que la question du retour de la monarchie divise les brésiliens, la branche la plus libérale de la maison impériale a décidé de faire barrage aux monarchistes bolsonaristes qui soutiennent une idéologie contraire à l’héritage de Dom Pedro II.