Espagne

Toute l'actualité monarchique de l'Espagne.

  • Felipe VI, une référence pour les espagnols

    Sécessionnisme catalan, crise économique, Covid-19, le souverain reste encore une figure de référence pour l’ensemble de ses compatriotes mais dont l’aura faiblit auprès des « millénials » plus sensibles aux sirènes et autres mirages du républicanisme.
  • La monarchie espagnole à l'épreuve de la liberté d'expression

    Incarcéré pour pour « apologie du terrorisme » et « calomnies contre la monarchie », le rappeur Pablo Hasél est devenu le nouveau symbole anti-monarchique pour la jeunesse indépendantiste de Catalogne. Une décisions qui embarrasse la monarchie et divise le gouvernement;
  • Podemos accuse la monarchie de génocide pour la conquête d'Al-Andalus

    Lors de la session parlementaire du 2 février dernier, la députée Podemos de Séville, Isabel Franco, a surpris toute l’assemblée en accusant  l’institution royale actuelle d’être l’héritière d’un régime monarchique qui a progressivement mis fin dans le sang à la domination musulmane sur l’Espagne
  • Le roi Felipe VI rappelle à l’ordre les militaires séditieux

    Organisée tous les 6 janvier, la « Pascua Militar » est la traditionnelle revue militaire de la garde royale par le roi Felipe VI. Le souverain Bourbon s’est adressé aux nombreuses armes de son  état-major et a solennellement averti les militaires qu’il ne tolèrerait aucune sédition au sein de l’armée.
  • Le débat sur une réforme de la monarchie s’ouvre en Espagne

    Le Premier ministre Pedro Sanchez a annoncé le 29 décembre dernier que « la monarchie allait être réformée afin de lui donner plus de transparence selon les vœux du roi Felipe VI ». Un débat qui divise profondément la classe politique espagnole.
  • Le roi Felipe VI appelle au respect des principes moraux

    Le discours du roi Felipe VI était largement attendu par les espagnols. Hier soir, lors de son allocution télévisée, le souverain Bourbon a appelé au « respect des principes moraux et éthiques » et rappelé l’importance de la constitution
  • Sixte-Henri de Bourbon-Parme : « Je n’ai jamais cessé de conspirer »

    A 80  ans, sans enfants, la Communauté traditionnaliste carliste (CTC) attend encore qu’il désigne son successeur. Carlisme, monarchie, Vox..., Sixte-Henri de Bourbon-Parme a décidé de prendre la parole et répondre aux questions du journal « El Espanola ».
  • Charles-Xavier de Bourbon-Parme, « Roi de toutes les Espagne »

    Dans une nouvelle interview au journal « El Espanola », le prince Charles–Xavier de Bourbon-Parme a enfilé son béret rouge de requeté et s’affirme comme prétendant de « toutes les Espagne »
  • Pedro Sanchez défend le principe d’une monarchie…réformée

    Mis sous pression, le Premier ministre Pedro Sanchez est venu défendre le principe monarchique sur les plateaux de télévisions tout en demandant qu'il se réforme drastiquement  et qu'elle condamne l'extrême-droite si elle veut survivre.
  • Bourbons et Francs-maçons, une histoire méconnue

    si on a aujourd’hui oublié que la Franc-maçonnerie fut longtemps fidèle au trône et à l’autel,  certains Bourbons des deux côtés des Pyrénées en furent des éminents membres. Y compris parmi les prétendants au trône de France des deux branches rivales. Bourbons et Francs-maçons, une histoire méconnue
  • Juan Carlos pourrait perdre son titre de « roi émérite » d’Espagne

    Si l’ancien monarque réfugié à Abou Dhabi vient de régler une somme substantielle au fisc, le palais royal pourrait imposer à Juan Carlos qu’il renonce à son titre de souverain afin de pouvoir lui autoriser un retour dans son pays. A ses risques et périls.
  • Enquête : Louis de Bourbon et ses étranges liens avec VOX

    Un temps pressenti pour un siège aux Cortès, le prince Louis-Alphonse de Bourbon est-il un des financiers et un lobbyiste de Vox ? Enquête sur les étranges liens du duc d’Anjou et de Vox dont se gargarise actuellement la presse hispanique.
  • La monarchie : Un « antidote aux populismes et aux indépendantismes »

    Isabel Díaz Ayuso , Président de la communauté de Madrid, a présenté l’institution royale comme un « antidote aux populismes et aux indépendantismes » et dénoncé les agissements « du gouvernement socialo-communiste qui complote (…) » contre la monarchie du roi Felipe VI.
  • Le prince rouge du carlisme se pose en prétendant au trône d'Espagne

    Réunis autour du prince Charles-Xavier de Bourbon-Parme, ils rêvent de le voir monter sur le trône au nom du droit de primogéniture masculine. Le magazine « Vanitatis » est parti à la rencontre de ce descendant de Louis XIV qui assume pleinement ses devoirs et se pose en alternative crédible pour le pays de Cervantès.
  • Un « Día de la Hispanidad » sous tension pour Felipe VI

    Crise sanitaire oblige, les cérémonies habituellement organisées pour la Fête nationale espagnole, ont été réduites à leur simple expression. L' occasion pour la presse de publier un énième sondage sur la perception de la monarchie par les espagnols. Felipe VI est reconnu pour la qualité de son travail au quotidien.
  • Le roi Felipe VI face aux indépendantistes catalans

    En visite à Barcelone, avec le premier ministre Pedro Sanchez, le roi Felipe VI a été accueilli par des manifestations antimonarchiques qui n’ont pas hésité à brûler des portraits du souverain. Une visite sous haute tension alors que la classe politique se déchire sur l’avenir de la royauté en Espagne.
  • Felipe VI a t-il été pris en otage par son gouvernement ?

    En empêchant le roi Felipe VI d’assister à la prestation de serment des nouveaux juges issus de l’Ecole Judiciaire de Barcelone sous des motifs fallacieux, le gouvernement de coalition de gauche a déclenché une tempête qu’il aurait préféré ne pas subir et provoqué une levée de boucliers de la part des monarchistes.
  • Felipe VI célèbre le 100ème anniversaire de la Légion espagnole

    Le roi Felipe VI a présidé la cérémonie du centième anniversaire de la fondation de cette unité d’élite.  Lors de ses brefs remerciements aux légionnaires, le roi a déclaré son « admiration et son affection » à ce régiment militaire de prestige.
  • Manuel Valls, entre république et monarchie, un opportunisme ?

    Depuis qu’il a décidé de traverser les Pyrénées, Manuel Valls, ancien premier ministre de la Vème République, fait preuve d’un singulier attachement à la monarchie de Felipe VI, qui surprend tous les observateurs.
  • Pour les carlistes traditionalistes, c’est désormais l’heure du choix

    lors que l’Espagne est secouée par une crise politique, et monarchique, les carlistes traditionalistes ont exigé que le prince Charles Xavier se prononce clairement sur ses ambitions au trône. Faute de quoi, au décès de son oncle, les droits au trône d’Espagne passeront à Louis-Alphonse de Bourbon, duc d'Anjou. 
  • Hugo Chavez et Juan Carlos, facétie d’outre-tombe

    Facétie d'outre-tombe ? Selon le journaliste Luis María Ansón, les problèmes actuels du roi Juan Carlos seraient la résultante d'un conflit persistant entre le monarque et le dirigeant décédé de cette ancienne vice-royauté qui a pris son indépendance au cours du XIXème siècle. Une thèse pour le moins pittoresque.
  • La monarchie, une institution soutenue par les espagnols

    Loin de souhaiter sa remise en cause, la monarchie reste pour les espagnols le meilleur système politique face à la corruption comme leur modèle d’état préféré. Enquête.
  • Franco, les Habsbourg et le trône d’Espagne

    A la veille de la restauration de la monarchie, la question du choix du prince va profondément diviser les monarchistes comme les franquistes. Un Bourbon ou un… Habsbourg ?  Retour sur un « Game of Thrones » méconnu des temps modernes qui implique plusieurs princes de deux maisons historiquement rivales.
  • La Catalogne abolit illégalement la monarchie

    Rien ne va plus royaume d’Espagne et la Catalogne qui persiste dans sa volonté de proclamer son indépendance. Vendredi dernier, le parlement catalan a adopté une résolution qui déclare que la région séparatiste est «républicaine et ne reconnaît plus l’autorité de la monarchie».
  • ¿ Monarquía ? o ¿ República ?

    Sans surprise, le départ d’Espagne du roi Juan Carlos Ier a fait resurgir le débat sur l’avenir de la monarchie. Pour le site «Monarchies et Dynasties», l’historien, auteur et ancien Journaliste à Point de Vue magazine, Philippe Delorme livre son analyse sur la situation actuelle qui secoue la monarchie de Felipe VI. 
  • Exil de Juan-Carlos : réaction du prince héritier de Savoie

    « Inattendu » est le mot qui convient à ce communiqué. L’héritier au trône d’Italie, le prince Emmanuel-Philibert de Savoie a réagi au départ du roi Juan Carlos et « salué une figure qui a permis le retour de la démocratie en Espagne ».
  • Le crépuscule d’un roi !

    «Une décision que je prends avec un sentiment profond, mais avec une grande sérénité». La nouvelle est tombée et a fait tous les titres de toute la presse locale et internationale,, hier.  La maison royale d’Espagne a annoncé que le roi Juan Carlos Ier avait pris la décision de quitter le royaume. Tous les détails.
  • «Une mesure à la fois radicale, nécessaire et difficile !»

    Ayant pris la décision de s'exiler, le roi de la transition et restaurateur de la démocratie, a t-il sauvé la monarchie de ses oppositions ? Auteurs de divers ouvrages, Nicolas Klein nous évoque le roi Juan-Carlos et  analyse pour le site «​Monarchie et dynasties », les conséquences de son choix.
  • Les Grands d’Espagne jurent fidélité à la monarchie espagnole

    La «Diputación de la Grandeza de España y Títulos del Reino »a publié un communiqué officiel où elle réaffirme leur soutien à la monarchie espagnole. Les Grands d’Espagne affirment également faire front commun derrière Juan-Carlos, malmené par une affaire de corruption.
  • Une marche républicaine réclame la fin de la monarchie Bourbon

    A l’appel de plusieurs mouvements de la gauche radicale et indépendantistes, plusieurs centaines d’espagnols ont marché à travers les rues de la capitale, bannières de la Seconde République au vent, et réclamé la fin de la monarchie espagnole. Une idée qui ne fait toujours pas recette en Espagne.
  • Un prétendant au trône de France au panthéon des infants d’Espagne

    Après celui du général Franco en octobre 2019, le duc d’Anjou, Louis-Alphonse de Bourbon, devrait conduire sous peu le cercueil de son grand-père paternel auprès des siens au Panthéon des Infants, enfermant un peu plus la Légitimité française en Espagne.
  • Les espagnols souhaitent le maintien de la monarchie

    Le site d’actualité  «El Español» a mis en ligne les résultats d’une grande enquête sur l’institution monarchique. Les sujets du roi Felipe VI souhaitent toujours le maintien de la royauté.
  • La monarchie espagnole plébiscitée !

    En dépit de la multiplication des scandales au sein de la maison royale d’Espagne, de la crise politique qui secoue le royaume, les espagnols continuent de faire confiance à leur système institutionnel comme le montre récent sondage publié ce week-end.
  • De restaurateur de la démocratie à fossoyeur de la monarchie ?

    La multiplication des soupçons de corruption qui entachent considérablement la réputation de l'ancien souverain Juan-Carlos, menacent désormais le devenir de la monarchie. «Afin de préserver l'exemplarité de la Couronne», le roi émérite pourrait être contraint de s’exiler hors d’Espagne .
  • Louis de Bourbon pourrait perdre le duché de Franco

    C’est une nouvelle bataille juridique à laquelle le prince Louis- Alphonse de Bourbon, va devoir de nouveau faire face. le gouvernement espagnol a annoncé l’ouverture d’un débat parlementaire sur la suppression titres nobiliaires accordés sous le régime franquiste. Dont le duché de Franco.
  • Le discours d'un roi

    Le traditionnel discours de Noël du roi Felipe VI était attendu par les espagnols. Crise séparatiste en Catalogne, affaire Franco, montée du républicanisme et des mouvements d’extrême-droite, les sujets du souverain se sont rués vers leurs petits écrans.
  • Un téléphone royal

    Confinés respectivement au château de Windsor et dans son manoir de Birkhall, la reine Elizabeth II et le prince Charles de Galles, ont eu la surprise de recevoir un appel téléphonique du roi Felipe (Philippe) VI d’Espagne.
  • Manuel Valls, monarchiste ?

    « Quand (un) roi d'Espagne, jeune, populaire et qui incarne l'unité de son pays, vient à l'Assemblée dans le cadre de son voyage d'État, cela représente une émotion particulière, surtout pour ceux qui sont d'origine espagnole comme moi » Manuel Valls, 2015
  • Entre monarchie et république

    C’est un vent de fronde anti-monarchique qui souffle dans l’enceinte des Cortès. Peu avant l’arrivée du roi Felipe (Philippe) VI, les principaux présidents de formations de la gauche catalane, basque et galicienne ont annoncé qu’ils allaient lire un manifeste remettant en cause le principe monarchique.
  • La Catalogne soutient le roi

    La Catalogne soutient finalement le roi après une crise espagnole sans précédent.
  • Une monarchie catalane ?

    Et si indépendante, la Catalogne choisissait de proclamer la monarchie. C'est l'idée d'un sénateur basque.
  • Le retour du carlisme ?

    La crise en Catalogne profite au mouvement carliste qui s'est allié à l'extrême-droite espagnole et monarchiste. Un mouvement qui reste toutefois divisé.
  • Corona (virus) Ciao ! Una crisis real

    C’est dans un concert de casseroles que les sujets du roi Felipe VI d'Espagne ont accueilli son discours à la nation, afin de dénoncer les nombreuses affaires de corruption qui touchent la maison royale, sa gestion de la crise catalane et son absence de prise de parole au plus fort de la propagation du covid-19.