Le Gotha dans tous ses états pour Noël

Chaque année, les fêtes de Noël sont l'occasion pour les monarques d'Europe de s'adresser à leurs sujets respectifs. Guerres dans le monde, lutte contre le réchauffement climatique ou engagement contre le racisme, tous ont appelé les Européens à faire preuve d'unité, à construire le vivre-ensemble et à rejeter les graines de la division.

Dans son discours de Noël, le Grand-Duc Henri du Luxembourg a souligné la nécessité à faire preuve de plus de solidarité face aux défis croissants, tels que la guerre en Europe et au Proche-Orient, le changement climatique, la crise migratoire, la hausse des prix, la conjoncture économique difficile, et l'augmentation de la précarité. Il a mis en garde contre la montée de la haine et de l'intolérance, appelant à rester vigilants afin de préserver les valeurs de respect et de tolérance qui sont autant celles du Luxembourg que de l'Europe. Le descendant du roi Louis XIV a rappelé aux Luxembourgeois, ce privilège qu'ils avaient de vivre dans une démocratie . En abordant la COP 28 à Dubaï, le Grand-Duc a reconnu la difficulté de parvenir à un consensus mondial, mais a encouragé chacun à contribuer à permettre l'édifice d'un avenir durable, appelant à célébrer l'amour et la paix, ces valeurs essentielles de Noël. "ll appartient à chacun d’entre nous d’apporter sa pierre à l’édifice, d’apporter sa contribution à un avenir durable, garantissant aux générations à venir, une vie dans la paix et la dignité" a déclaré le monarque. 

 Le roi des Belges appelle à la construction d'une société interculturelle

C'est l'air grave que le roi des Belges a souligné les temps sombres que chacun vit actuellement, marqués par des conflits internationaux et des violences au Proche-Orient. Le roi Philippe a exprimé son soutien aux victimes du terrorisme et a appelé à agir pour instaurer la paix dans le monde. Citant l'exemple d'une société belge interculturelle, il a reconnu l'implication et les efforts des immigrés venus en Belgique, appelant à contrer la violence, l'exclusion, la discrimination, et le racisme, "par la force et l'espérance". Il a également mis en avant la nécessité de faire face aux défis géopolitiques, climatiques, et démocratiques sous le signe de l'espoir et a encouragé la coopération, la recherche du bien commun, et la construction d'un monde durable et chaleureux. 

Felipe VI met en garde ceux qui sèment les graines de la division

Dans son message de Noël, très politique, le roi d'Espagne Felipe VI a mis en garde contre "le germe de la discorde" engendré par la future loi d'amnistie en faveur des indépendantistes catalans. Il a appelé à surmonter ces divisions en défendant la Constitution espagnole, soulignant son rôle de souverain dans la résolution des conflits passés.  "Cette année, notre Constitution fête ses 45 ans. (...) Et c’est sans aucun doute le meilleur exemple d’union et de coexistence entre les Espagnols. Nous ne pouvons pas oublier que l’un de nos grands atouts en démocratie est précisément cette coexistence basée sur des sentiments partagés et la recherche commune du bien-être et de la prospérité de tous" a rappelé le roi d'Espagne qui a longuement egrenné les avantages que la démocratie et la Constitution ont apporté au royaume. "Nous, Espagnols, avons entamé une nouvelle voie il y a près d’un demi-siècle ; nous l’avons fait ensemble, démocratiquement, dans un projet commun. Nous soutenons une vision commune de l’Espagne qui reconnaît le droit de chacun à se sentir et à être respecté dans sa propre personnalité et sa culture ; avec leurs langues, leurs traditions et leurs institutions" a souligné Felipe VI qui se position en garant des institutions."L’Espagne continuera d’avancer. Avec détermination, avec espoir, nous le ferons ensemble (...). La Couronne sera toujours sur cette voie"  a martelé le fils du roi-émérite Juan Carlos.

Le roi Charles III appelle a plus d'actions dans la lutte contre le réchauffement climatique 

Le roi Charles III a prononcé son deuxième discours de Noël depuis le décès de la reine Elizabeth II en 2022. Mettant l'accent sur l’importance de mettre tout en oeuvre pour protéger l'environnement,  une responsabilité partagée par toutes les croyances religieuses. " (...) Tout au long de ma vie, j'ai été tellement ravi de voir grandir la conscience de la nécessité de protéger la terre et la nature comme la maison que nous partageons tous " a déclaré le souverain britannique.  Regrettant "une époque de conflits de plus en plus tragiques à travers le monde, priant pour que nous puissions aussi tout faire en notre pouvoir pour nous protéger les uns les autres", le roi Charles III a salué la générosité de ceux qui consacrent leur vie aux autres et remercier les bénévoles, "la colonne vertébrale essentielle de notre société (...), un appel à nous tous à se mettre au service les uns des autres, à aimer et prendre soin de tous".

Surmonter les différences pour le roi Willem-Alexander des Pays-Bas

Dans son discours annuel de Noël, le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a appelé les néerlandais à surmonter leurs divergences. Pointant du doigt les conflits en Israël et à Gaza, déplorant les blessures profondes et l'apparente distance entre la paix et la réconciliation que tous peuvent constater dans cette partie du Proche-Orient, le roi a exhorté chacun à mettre de côté leurs propres intérêts au profit des autres, à comprendre ceux qui sont issus d'une autre culture. Il a expliqué que les contradictions peuvent être des opportunités pour de nouvelles solutions, condamnant toute forme de discrimination, prônant la recherche de solutions plutôt que le jugement constant les uns envers les autres et rappelant l'importance d'accepter la nature humaine telle qu'elle est avec ses doutes, inquiétudes et défauts.

Un appel à surmonter les valeurs et les symboles de la société suédoise

Lors de son discours de Noël, un air très grave, le roi Carl XVI Gustav a dénoncé l'augmentation de la la violence dans la société et les guerres dans le monde avant de rappeler l'importance des symboles fédérateurs comme le drapeau suédois. "Le bleu et le jaune sont aussi les couleurs de notre drapeau. Le drapeau suédois symbolise nos valeurs, nos libertés, mais aussi nos obligations et notre responsabilité envers les autres" a expliqué le descendant du maréchal Bernadotte. "Le développement pacifique semble lointain, mais l'espoir doit perdurer" a déclaré le monarque suédois à propos du conflit russo-ukrainien et israélo-palestinien. "Nous avons parfaitement le droit de penser différemment. Nous protégeons la liberté d'opinion, mais la grande liberté repose sur le respect et la tolérance" a rappelé une nouvelle fois le souverain. 

 

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 26/12/2023

Ajouter un commentaire