Retour officiel des restes du prince-régent Nicolas de Roumanie

Les restes du prince Nicolas, frère du roi Carol II, et ceux de son épouse, Ioana Dumitrescu Doletti, ont été inhumés vendredi dans la cathédrale archiépiscopale et royale de Curtea de Argeş.

Le 29 mars 2024, plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux habitants locaux, ont assisté à la cérémonie organisée pour le retour des restes du prince Nicolas de Roumanie et de son épouse, Ioana Dumitrescu Doletti. Deux jours auparavant, la Maison royale de Roumanie avait annoncé l’arrivée de leurs cercueils dans leur pays natal par le biais d'un message publié sur les réseaux sociaux.

Le retour du prince Nicolas de Roumanie sous le sceau de la réconciliation

"L'avion transportant les restes du prince régent Nicolae et ceux de son épouse Ioana a atterri à Bucarest dans la soirée du 27 mars 2024. Le même soir, les cercueils ont été déposés au Palais épiscopal et royal de Curtea de Argeș, dans la chapelle, en présence des représentants de l'archidiocèse d'Argeș et Muscel, de la Maison de Sa Majesté et de l'Armée. Une prière a été dite par le vénérable archimandrite Caliopie, abbé du monastère de Curtea de Argeș", pouvait-on lire sur le compte Facebook de la Maison royaleLes cercueils ont été portés sur les épaules des soldats et déposés dans la cathédrale avant 11h00, sous le regard du 33ème Bataillon de Chasseurs de Montagne "Posada". Le service religieux a été célébré par un conseil de prêtres dirigé par l'archevêque Calinic d'Argeș et Muscel, avec la bénédiction du patriarche Dani. C’est le prince Radu, époux de la Curatrice de la Couronne, qui représentait Sa Majesté Margareta, à cette cérémonie. Des membres de l'armée, de l'administration locale et de la société civile étaient également présents, ainsi que ceux de la Maison royale. Parmi lesquels, l'ancien prince héritier Nicholas Medforth-Mills et son épouse. 

 

 

Un prince-régent qui a renoncé à ses droits par amour

Le prince régent Nicolas et son épouse ont été inumés au côté du roi Carol II, dans le vestibule de la cathédrale. Pendant que le cercueil contenant les restes du prince Nicolas était descendu dans la crypte, la garde d'honneur a exécuté trois salves en hommage à un prince que la fille du roi Michel Ier n’a rencontré qu’une seule fois dans sa vie." Il s'agit sans aucun doute d'un acte de justice, de réparation historique et d'un pas vers la réunification de la famille du roi Ferdinand et de la reine Marie ", a déclaré l’historien Tudor Vișan-Miu, spécialiste de la Maison royale, à TVR. C’est au début de cette année que le gouvernement de la République de Roumanie a approuvé le rapatriement dans le pays des restes du deuxième fils du couple royal, ainsi que de son épouse, Ioana Doletti.

Le prince Nicolas de Roumanie est né à Sinaïa, en 1903. Lors de son baptême, il a eu pour parrain le tsar de Russie, Nicolas II. Élevé par la reine Marie, le prince a fait carrière en tant qu'officier dans l'armée roumaine. Régent de Roumanie entre 1927 et 1930, il a accepté de céder sa place au roi Carol II lorsque celui-ci est revenu sur le trône de Roumanie, dont il avait été privé en raison d’un adultère public. Le prince Nicolas a été contraint à l’exil afin de pouvoir vivre au grand jour son amour avec Ioana Doletti. Il est décédé à l'âge de 75 ans, à Madrid, et a été enterré à Lausanne, en Suisse.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 01/04/2024

Ajouter un commentaire