Tupou VI met en garde le Parlement !

Couronnement de Tupou VI« Il n'est pas satisfaisant que cette Assemblée n'ait pas fonctionné après avoir fait des promesses. Chaque année, l'attention est portée sur 3 questions fondamentales: la santé, l'éducation et l'état économique du pays. Mais c'est la même réponse chaque année et rien de spécifique n'a été fait jusqu'ici ». Le roi du Tonga est furieux et le fait savoir à la grande satisfaction de ses sujets. Lors de l’ouverture du parlement, le 6 mai dernier, il n’a pas hésité à accuser les députés d’avoir failli au mandat pour lesquels ils ont été élus. Une déclaration qui a surpris les élus peu habitués à se faire tancer par leur monarque constitutionnel.  

Le roi du Tonga avertit le parlementC’est en 2012 que le prince Ahoʻeitu ʻUnuakiʻotonga Tukuʻaho est monté sur le trône du Tonga, un royaume situé dans le Pacifique. Devenu Tupou VI, le nom de règne de tous les monarques de cette île, il avait déjà occupé les fonctions de Premier ministre entre 2000 à 2006. Forcé à la démission après un début de révolution, son frère et prédécesseur sera contraint lui-même à renoncer à ses pouvoirs absolus afin de sauver l’institution royale.  Pour la nouvelle ouverture du parlement, le souverain a prononcé un discours aux accents accusateurs face à des députés peu habitués par une telle prise de parole du roi. « Il n'est pas satisfaisant que cette Assemblée pas fonctionné après avoir fait tant de promesses électorale. Chaque année, l'attention est portée sur 3 questions fondamentales: la santé, l'éducation et l'état économique du pays. Mais c'est la même réponse qui est faite annuellement chaque année et rien de spécifique n'est fait jusqu'ici » a déclaré Tupou VI qui a mis les parlementaires face à leurs responsabilités.

Parlement du tongaLors de chaque élection, les députés ont 5 mois pour prouver qu’ils ont réussi à réaliser leurs promesses de campagnes. « Un manque de transparence » qui a irrité le roi et qui a évoqué la «  malhonnêteté » des élus. « Pendant de nombreuses années, la majorité des représentants, y compris certains dans cette Assemblée, ont utilisé l’argument de «  ’honnêteté » comme base de programme électoral. Où sont donc les rapports annuels des ministres qui justifient tout cela ? » a demandé Tupou VI à l’assistance muée dans un silence coupable. Diffusée à la télévision nationale et sur les réseaux sociaux, l’intervention royale a surpris les sujets du souverain qui ont été nombreux à le remercier de « prendre en compte leurs intérêts et de se soucier des problèmes du peuple ».  Des tongiens qui n’auront pourtant pas l’occasion de connaître la réponse des parlementaires au roi. A une écrasante majorité, ils ont voté le huis-clos et aucun échange  ne sera rendu public.

Le Tonga est une des plus vieilles monarchies du Pacifique. Sa première dynastie date du Xème siècle mais ce n’est seulement qu’au cours du XVIII siècle que s'est fait le premier contact avec les européens. Un tournant dans la vie de cette île qui va devenir rapidement un protectorat britannique et qui prendra son indépendance en 1970. Profondément traditionnaliste et ancré dans la religion chrétienne (la messe du dimanche étant presque obligatoire), le royaume interdit shorts, bikinis et jupes courtes sur l’ensemble de son territoire.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 20/05/2021

Ajouter un commentaire