Sheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, nouveau souverain du Koweït

Plongé dans le deuil suite à l'annonce du décès du Sheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, souverain du Koweït, le Conseil des ministres et l’Amiri Diwan ont confirmé la montée sur le trône du prince héritier, le Sheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah. 

À la suite de la disparition ce jour du Sheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, souverain du Koweit, à l’âge de 86 ans, le Conseil des ministres et l’Amiri Diwan ont appelé le Sheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah à monter sur le trône de cette pétromonarchie conformément aux dispositions de la Constitution koweïtienne et aux règles de successions de la maison royale. Une nomination qui a été rapide afin d’éviter toute contestation qui aurait pu plonger l’émirat dans une crise dynastique. 

Une succession en douceur au Koweit

Né le 27 septembre 1940, Sheikh Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabahest  le septième fils d'Ahmad et est le demi-frère paternel cadet de trois émirs consécutifs du Koweït : Jaber Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (1977-2006), Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (2006-2020), Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (2020-2023). Il a reçu une double éducation, locale et européenne. De 1967 à 1980, il a été chef du service de renseignement et de sécurité de l'État du ministère de l'Intérieur avant d’être nommé Chef-adjoint de la Garde nationale de 2004 à 2020. Il a profité de ses missions pour mettre ses talents au service de cette monarchie constitutionelle afin d’éradiquer la corruption qui sévissait dans le royaume. Nommé prince héritier en 2020, son influence a augmenté au fur et à mesure que la santé de son frère a baissé (c’est lui qui a décidé de la dissolution du parlement en 2022 alors que la crise persistait entre le corps législatif et la monarchie). 

Proche de l’Arabie Saoudite avec laquelle il devrait renforer les liens politiques, le nouvel émir est également connu pour avoir représenté le Koweït lors d'événements importants à l'étranger. Notamment les funérailles nationales de la reine Elizabeth II à l'abbaye de Westminster à Londres en 2022 et le mariage du prince Hussein de Jordanie en 2023. Marié aux princesses Nuria Sabah Al-Salem Al-Sabah et Munira Badah Al-Mutairi, il a eu 12 enfants (cinq fils et sept filles). La nomination de Meshaal Al-Ahmad Al-Jaber, l'un des membres les plus âgés de la famille régnante koweïtienne et le moins clivant des autres princes, a été interprétée par les analystes comme le signe du maintien des traditions gérontocrates au sein de la famille royale. 

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 16/12/2023

Ajouter un commentaire