L'émir du Koweït, Nawaf Al-Ahmad Al-Sabah, est décédé

Le Koweït est en deuil. Le Sheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah a rendu l'âme à l'âge de 86 ans. Son décès met fin à un règne de trois ans marqué par des conflits politiques récurrents dans cette pétromonarchie. L'émirat va devoir régler désormais la question complexe de sa succession.

Le 16 décembre, la télévision nationale a interrompu tous ses programmes pour annoncer  le décès du Sheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah, émir de l'État du Koweït. En novembre dernier, il avait été hospitalisé en raison d'un problème de santé selon l’agence de presse KUNA, suscitant de profondes inquiétudes parmi la population. Nommé prince héritier en 2006 par son demi-frère, le cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, il avait assumé la fonction de monarque en septembre 2020, succédant à son frère décédé à l'âge de 91 ans. Son règne a été marqué par une période d'instabilité parlementaire iimportante en raison d'un conflit persistant entre le souverain et le corps législatif. 

La question de la succession au trône laisse le Koweit dans l'incertitude

À l'âge de 83 ans, l'actuel prince héritier, Mechaal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, demi-frère du défunt émir, pourrait ne pas monter sur le trone. La question cruciale qui se pose maintenant est de savoir si la famille princière optera pour un dirigeant plus jeune afin de guider le pays à travers ces temps incertains ou entend continuer à suivre la régle traditionnelle qui régit la succession au trône.  En effet, "la Constitution du Koweït énonce que le souverain doit être un descendant du fondateur de la nation, Moubarak Al-Sabah. Mais une tradition d'alternance entre les branches familiales des Salem et des Jaber a longtemps été observée. L'ancien émir, cheikh Sabah, de la branche des Jaber, a mis fin à cette tradition en nommant comme prince héritier cheikh Nawaf, un autre Jaber, mettant ainsi à l'écart la branche des Salem" comme l'explique dans son édition L"Orient-Le Jour.

Alors que le pays entre dans une période de deuil, l'avenir politique de la nation dépendra des décisions que prendra la famille princière pour assurer une transition stable et pérenne. La queStion de la succession au trône laisse désormais  le Koweït dans un lendemain incertain.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 16/12/2023

Ajouter un commentaire