Le royaume de Jordanie et la France, ensemble pour une solution de paix

Dans un contexte de crise croissante dans la Bande de Gaza, le roi Abdallah II de Jordanie a rencontré le président français Emmanuel Macron à Amman pour discuter des mesures urgentes nécessaires à prendre afin de mettre fin au conflit et protéger les civils. Parallèlement, la reine Rania de Jordanie a pris la parole pour dénoncer le silence de la communauté internationale face aux souffrances des Palestiniens. 

Dans un appel urgent à l'action internationale, le roi Abdallah II de Jordanie s'est entretenu avec le président français Emmanuel Macron à Amman afin de discuter des moyens permettant la fin à la guerre à Gaza. Le souverain a mis en garde contre les conséquences désastreuses d'une poursuite des hostilités, soulignant que cela pourrait entraîner une explosion de la situation dans la région et l'aggraver. Les deux dirigeants, qui s'apprécient,  ont exploré diverses solutions  visant à l'établissement  d'un futur État palestinien coexistant avec Israël.

La monarchie jordanienne plaide pour la mise en place d'une Palestine indépendante

Parallélement à cette rencontre, la reine Rania de Jordanie a pris la parole pour dénoncer le "deux poids, deux mesures " de la communauté internationale. Elle a regretté que le soutien immédiat et sans équivoque apporté à Israël lors de récents événements, n'ait pas été le même pour "les  souffrances du peuple palestinien qui ont été largement ignorées" selon elle. La reine a exprimé son inquiétude quant à la situation humanitaire à Gaza. Lors d'une interview poignante accordée à CNN, la reine Rania a souligné les choix tragiques auxquels sont confrontés les habitants de Gaza. " Entre l'expulsion forcée et l'extermination, les Palestiniens vivent dans un climat de terreur et d'incertitude " résume la reine Rania; Elle a profité de cet entretien pour rappeler le droit fondamental du peuple palestinien à vivre en paix dans leur terre natale, appelant à la création d'un " État palestinien libre, souverain et indépendant, vivant côte à côte, dans la paix et la sécurité, avec l'État d'Israël ".

Alors que les dirigeants mondiaux se réunissent pour discuter et trouver des solutions à cette crise en cours, les deux dirigeant ont reconnu la nécessité d'une intervention immédiate pour protéger les civils et rétablir la paix dans la région. La Jordanie et la France, aux côtés d'autres nations, continuent de plaider en faveur d'une résolution pacifique et durable du conflit, mettant ainsi en avant l'espoir d'un avenir meilleur pour tous les habitants de cette région troublée.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 25/10/2023

Ajouter un commentaire