Le prince William de Galles appelle à la fin des combats à Gaza

Le prince William de Galles a appelé à la cessation immédiate des combats dans le conflit opposant Israël et Gaza. Sa déclaration a été faite lors d'un enrtetien avec la Croix-Rouge britannique de Londres, où il a souligné le coût humain dévastateur de cette guerre fratricide au Proche-Orient. 

Une fois de plus le prince William de Galles est sorti de la réserve imposée par sa fonction. Après l’Ukraine où il a publiquement condamné l’invasion de ce pays d’Europe de l’Est par la Russie, c’est désormais le conflit actuel au Proche-Orient qui préoccupe le fils du roi Charles III. Après un entretien-vidéo avec la Croix-Rouge britannique de  Londres, il a exprimé sa profonde préoccupation quant au "terrible coût humain " de ce conflit qui secoue l’ancienne Mésopotamie depuis l'attaque terroriste du Hamas du 7 octobre 2023 qui a fait des milliers de morts. " Il y a eu trop de morts. Comme tant d’autres, je souhaite que les combats cessent le plus rapidement possible. Gaza a désespérément besoin d’une aide humanitaire accrue. Il est essentiel que l’aide soit acheminée et que les otages soient libérés", a déclaré le prince Galles soulignant ainsi la gravité de la situation.

 

 

Appel à la libération des otages

Les membres de la Croix-Rouge à Gaza ont averti le petit-fils de la reine Elizabeth II que " les hôpitaux risquaient de devenir un cimetière" faute de fournitures médicales et de carburant. Il a également été informé que la Croix-Rouge était prête à aider à la libération des otages. Le prince William a profité de ce moment pour rappeler l’importance de la paix : " Parfois, c'est seulement face à l'ampleur des souffrances humaines que l'on se rend compte de l'importance d'une paix permanente" a affirmé l'héritier au trône qui porte un regard inquiet sur l'avenir de ce conflit. C’est en effet en 2018, que le prince William a posé pied sur la Terre sainte pour la première fois dans ce qui a été considéré par les médias comme un test diplomatique réussi.

Alors que le Royaume-Uni vit à l’heure d’importantes et quotidiennes manifestations pro-palestiniennes, en raison de la présence d‘une forte communauté musulmane sur son sol, la déclaration du prince William témoigne de son engagement envers la paix, suivant les traces de sa mère, la princesse Diana. Alors que les hostilités persistent au Proche et au Moyen-Orient, l’héritier au trône britannique appelle à une fin rapide des combats et à la solidarité internationale afin d’atténuer la souffrance des civils pris au piège dans ce conflit. Une guerre violente (on recense 30 000 morts dans la Bande de Gaza), aujourd’hui pointée du doigt par divers pays de la communauté internationale qui reprochent à l’État hébreu de vouloir perpétrer un " génocide " contre les Palestiniens. Ce que dément fermement Israël.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 21/02/2024

Ajouter un commentaire