Willem-Alexander ouvre la conférence : "Rétablir la justice pour l'Ukraine"

Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a ouvert une conférence baptisée "Rétablir la justice pour l'Ukraine". Elle doit permettre de poursuivre en justice et réclamer des compensations financières aux Russes pour les dommage causés par l’invasion de cet ancien territoire soviétique.   

Le 2 mars 2024, le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a ouvert la Conférence sur la rétablissement de la justice pour l'Ukraine. Cette initiative, organisée conjointement par les Pays-Bas, la Commission européenne et l'Ukraine, vise à examiner l’adoption de nouvelles mesures qui permettront traduire en justice les auteurs de crimes internationaux en Ukraine et à obtenir des compensations financières de la part de Moscou à la suite des nombreux dommages causés par l’invasion russe. 

Dans un message enregistré, publié sur ses réseaux sociaux, le monarque néerlandais a exprimé son soutien sans équivoque à l'effort collectif réclamé pour restaurer la justice dans cette partie de l’Europe. Il a expliqué l'importance de garantir le respect de l'ordre international tout en insistant sur le besoin impérieux de responsabiliser ceux qui violent ces règles. "Les droits de l’homme, la liberté et la paix sont les pierres angulaires de l’ordre mondial que nous cherchons à construire", a déclaré le roi Willem-Alexander. La conférence réunira divers ministres des Affaires étrangère provenant des états membres de l’Union européenne (dont celui de l’Ukraine). Parmi les autres intervenants figurent des personnalités éminentes telles que le procureur général de la Cour pénale internationale et le secrétaire général du Conseil de l'Europe (UE).

Une conférence pour le respect du droit international en Ukraine

Elle fait suite à la "Conférence sur la responsabilité en Ukraine : un pas vers la justice" qui s'est tenue aux Pays-Bas en 2022. "Il est inacceptable que les auteurs de crimes internationaux échappent à leur punition", a rappelé le souverain batave lors de son allocution vidéo. "Les responsables des crimes commis contre l’Ukraine et son peuple doivent rendre des comptes.", ajoute-t-il.  Les discussions porteront sur les mesures déjà prises pour enquêter sur les violations des droits de l'homme en Ukraine, ainsi que sur le soutien accru au ministère de la Justice de l'Ukraine et sur le renforcement de la coopération entre les pays impliqués dans la poursuite des crimes internationaux. La conférence marquera également l'enregistrement des premières demandes d'indemnisation des victimes de la guerre en Ukraine. 

Alors que le conflit entre les deux pays continue de faire rage, que Kiev a décidé de mobiliser d'office tous ses jeunes âgés de plus de 25 ans (en dépit d'un rejet massif de cette génération à prendre les armes),  cette conférence envoie un message fort de solidarité et d'engagement envers le peuple ukrainien de la part de l’UE, plus spécifiquement des Pays-Bas qui ne cache pas son soutien ouvert à Kiev. Le roi Williem-Alexander a d’ailleurs lui-même reçu le président Volodymyr Zelenski en mai 2023. "En participant à cette conférence, vous envoyez au peuple ukrainien un message d’espoir", a tenu à souligner une nouvelle fois le roi. "Vous rappelez le fait que les Ukrainiens ne sont pas seuls. Que nous, en tant que communauté internationale, sommes à leurs côtés, maintenant et à l’avenir." a déclaré le fils de la princesse Béatrix. "(…) Notre objectif est d’apporter la paix en Ukraine", a conclu le monarque, soulignant l'importance de l'unité des pays membres de l’UE dans ce conflit qui perdure depuis deux ans.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 03/04/2024

Ajouter un commentaire