Albert II de Monaco rencontre le professeur Raoult

Albert ii rencontre le professeur raoult«Merci à SAS le Prince Albert II de nous avoir fait l’honneur de nous rendre visite, ce matin, à l’IHU Méditerranée Infection». L’homme est controversé mais incontournable de la crise du covid-19 qui continue encore d’occuper tous les esprits. Lui-même atteint et guéri du coronavirus, le prince Albert II de Monaco a effectué ce 7 juillet une visite surprise au professeur Didier Raoult, un scientifique convaincu que la chloroquine est le remède miracle à cette pandémie.

Spécialiste des maladies infectieuses et co-auteur de publications scientifiques, le professeur Didier Raoult a été au centre de tous les regards au plus profond de la crise de covid-19 qui n’a épargné aucun pays, faute à sa propagation vertigineuse. L’homme est controversé. Dès l’apparition des symptômes, il minimise les effets de la pandémie, évoquant une gripette, claque la porte du conseil scientifique et prédit une fin de la contamination durant le printemps de cette année. Avant subitement de se contredire au cours d’une interview, il y a un mois de cela. Charlatan pour les uns, véritable messie pour les autres, le professeur Didier Raoult voit son nom associé à la chloroquine, ce médicament qu’il présente comme «le traitement le moins cher et le plus simple pour traiter le coronavirus de la covid-19». Touché dès le début de cette crise,  Albert II de Monaco est sorti guéri du virus après trois semaines de traitement, le 2 avril dernier. Une expérience qu’il a tenu à partager dans les médias et sur les réseaux sociaux avant de décider de rogner de 40% sa dotation annuelle pour permettre à sa principauté de se renflouer économiquement. Sa visite au professeur Raoult a été une surprise pour tout le monde y compris pour le concerné lui-même.

Albert ii de monaco en visite a marseilleAtteinte pour la deuxième fois en quelques mois du covid-19, Jazmine Grimaldi, la fille du prince Albert II, est apparue dernièrement en pleurs sur instagram. Difficile de dire si c’est son état ou non qui a motivé le déplacement du fils de Rainier III à Marseille, dans les laboratoires de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU)  du professeur Raoult. C’est le deuxième chef d’état après le président de la République française, Emmanuel Macron, à s’intéresser aux travaux du scientifique. Une heure de discussions intenses qui n’a pas échappé aux journalistes présents ce jour-là et qui accompagnaient le prince de Monaco.

A-t-il été traité à la chloroquine ?  Des rumeurs persistantes affirment que le prince régnant a bénéficié de ce traitement, largement remis en cause par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avec succès.  Albert II a pourtant démenti toute prise de chloroquine sur les ondes de France 3 régions. «Je n’ai pas eu besoin d’utiliser ce traitement. Il y a eu, bien sûr, une surveillance journalière et les moyens traditionnels : du paracétamol, des antibiotiques et beaucoup de vitamine C» affirme le prince qui confirme toutefois que des essais cliniques sont en cours à l’hôpital Princesse Grace. « Il est proposé au centre hospitalier Princesse Grace. Il faut qu’il soit encadré, sous surveillance médicale. C’est une solution, il y a d’autres médicaments et d’autres traitements qui sont testés en ce moment. Je pense qu’on y verra un peu plus clair dans quelques temps. C’est une des solutions face à ce virus» a précisé Didier Gamerdinger, conseiller-ministre pour les affaires sociales et la santé avant que le prince ne  regagne sa principauté.  

Bien qu’ayant assoupli ses règles sanitaires, 109 cas de covid-19 ont été recensés à Monaco dont 4 décès. La principauté de Monaco a annoncé réfléchir «à définir éventuellement des zones à risques à l’intérieur de l’espace européen» afin de mieux contrôler et prévenir les risques d’une seconde vague de covid-19. Sur son compte twitter, le professeur Raoult a sobrement remercié le prince Albert II de sa visite.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 19/07/2020

Ajouter un commentaire