La famille de Savoie répond à ses détracteurs.

Emmanuel-Philibert et Vittoria de SavoiePrincesse influenceuse de 17 ans, active principalement sur le réseau social Instagram, Vittoria de Savoie est la fille du prince Emmanuel-Philibert de Savoie et l’actrice Clotilde Coureau. Désignée héritière au trône en janvier 2020 après une modification des règles successorales dynastiques, Vittoria de Savoie a fait ses premières armes politiques depuis Paris où, étudiante, elle a manifesté pour le « bac pour tous »  et adressé verbalement et directement sa supplique au gouvernement. Pour ses détracteurs, la princesse de Carignan est illégitime. Lors d’une courte interview accordée à la chaîne américaine ABC News, Vittoria de Savoie et son père ont répondu pour la première fois à leurs opposants, partisans de la branche des Savoie-Aoste.

Vittoria de SavoieC’est une querelle dynastique qui dure depuis deux décennies et qui s’est accentuée  depuis que le 15 janvier 2020, en accord avec son père Victor-Emmanuel de Savoie, héritier au trône d’Italie, le prince Emmanuel-Philibert de Savoie a décidé de modifier les règles successorales de sa maison royale. Jusqu'ici, celles-ci n’autorisaient que les hommes à porter la couronne. Désormais, sa fille aînée Vittoria pourra prétendre à un héritage qu’elle détient directement du roi Umberto II, dernier souverain d’Italie chassé du pouvoir par un référendum truqué en 1946. Mais pour la branche rivale des Savoie-Aoste, il n’est pas question de transiger avec le statut Albertin. Face à ses opposants, la jeune princesse de 17 ans et son père ont tenu à leur répondre lors d’une interview accordée à la chaîne américaine ABC News, le 19 juin dernier. 

 Emanuele filiberto et Vittoria di savoia« Je pense que c'est un acte très important, surtout que nous sommes désormais en 2021 où les femmes doivent encore défendre tellement leurs droits ». Qualifiée de « figure de proue » par Ines de la Cuetara qui l’interview, Vittoria de Savoie se veut à la fois féministe et moderne, «  dans l‘ère du temps ». « Je pense que la prochaine génération de royaux en Europe sera principalement constituée de femmes. Il suffit de regarder l'Espagne, la Suède, la Norvège, la Belgique ou l'Angleterre où nous avons un exemple fantastique avec le Reine [Elizabeth II-ndlr] rétorque Emmanuel-Philibert de Savoie. « Tout ce que je fais, je le fais pour l'Italie » ajoute-t-il. « Le rôle de la monarchie est d'avoir quelqu'un au-dessus des partis politiques. Peu importe que ce soit une reine ou un roi, l’important c’est que cette personne représente tout le peuple de ce pays » renchérit le prince de Venise. 

Vittoria de SavoieVittoria de Savoie passe du temps à apprendre l'histoire de sa famille et à connaître l'Italie. « Je sens et je sais que j'ai de grandes responsabilités et je m'y prépare » affirme a princesse. Son père l'a poussé à développer une bonne éthique de travail et c'est pourquoi, mannequin à ses heures, elle a récemment effectué un stage à l'hôtel Alfred Sommier, « nettoyant les chambres et servant le dîner au restaurant » indique Emmanuel- Philibert de Savoie. « C'est très important de travailler et de réaliser que gagner de l'argent est difficile » tient–il à préciser. « Nous avons encore beaucoup à faire et je suis très, très reconnaissante et je me battrai pour cela » ajoute Vittoria à propos de sa nouvelle mission d’héritière. Une position à laquelle elle n’entend pas renoncer mais bel et bien assumer explique Vittoria de Savoie à Ines de la Cuetara. «  Ils pensaient qu’en n’ayant aucun d’héritier mâle,  ils pourraient récupérer mes droits, mais je pense qu'aujourd'hui les temps ont changé, et nous devons aller de l’avant. Je comprends qu’ils n’en soient pas très heureux, et c'est très triste pour eux »  déclare en guise de conclusion Emmanuel-Philibert de Savoie qui estime que la querelle est désormais derrière les Savoie.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 21/06/2021

Commentaires

  • Antigone
    • 1. Antigone Le 21/06/2021
    Cela s’appelle tout simplement une usurpation. Après Emmanuel-Philibert de Savoie, la « couronne » reviendra légitimement aux Savoie-Aoste dont la descendance mâle est assurée.

Ajouter un commentaire