Le diadoque Paul de Grèce défend le roi Juan Carlos

Le diadoque paul de grece et son epouse«Depuis que Felipe est roi, il n'a pas eu une seule journée tranquille. Il passe sa vie à éteindre des incendies qu'il n'a pas générés ». Dans un entretien accordé à la version espagnole de « Vanity Fair », le fils du roi Constantin II, le diadoque Paul de Grèce, est venu au secours de son oncle Juan Carlos et a témoigné de sa fidélité à la couronne espagnole.

«Quand j'étais petit, mes frères et moi-même, nous avons passé l'été à Majorque. Le meilleur moment de notre vie. Nous faisions de la voile à Cala Nova et j’ai même  commencé à apprendre l'espagnol. Un jour, le roi m'a demandé comment j'allais et j'ai répondu: «Eh bien, très bien. Cet homme, je l'ai aimé ». C’est un témoignage fort  et élogieux que le prince Paul de Grèce a souhaité apporter au roi émérite Juan Carlos dans un entretien accordé la version hispanique de « Vanity Fair ». Le fils du roi Constantin II est le neveu de l’ancien souverain espagnol, contraint à l’abdication en 2014. Depuis, celui qui a restauré la démocratie a dû prendre le chemin de l’exil, pris dans la tourmente d’un scandale de blanchiment d’argent. «Nous devrions avoir beaucoup de respect pour le roi et le remercier pour ce qu'il a fait pour l'Espagne. Il a apporté la démocratie et en a fait l'un des pays les plus importants d'Europe » tient d’ailleurs à préciser le prince Paul.

 «La silhouette du roi impressionne beaucoup. Quand il entre dans une pièce, sa personnalité vous attire. Même si vous ne le connaissez pas, s'il vous parle, il vous traite comme si vous étiez une vieille connaissance, mais en même temps il garde ses distances. Je ne connais qu'une personne comme lui. : [le président des Etats-Unis-ndlr] Bill Clinton ». Paul de Grèce ne cache pas son admiration pour Juan Carlos. Le monarque a du charisme selon le diadoque qui plaint toutefois son cousin Felipe VI. « Depuis que Felipe est devenu roi, il n'a pas eu un seul jour de paix. Il passe sa vie à éteindre des incendies qu'il n'a pas générés. Ils doivent le laisser démontrer sa capacité à être un grand roi pour son pays » regrette Paul de Grèce qui s'incline respectueusement devant son cousin à qui il vient de transmettre sa fidélité.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 17/10/2020

Ajouter un commentaire