Le prince Joachim Murat apporte son soutien aux agriculteurs

Descendant du maréchal du Premier Empire et membre de la maison impériale des Napoléon, le prince Joachim Murat a apporté son soutien aux agriculteurs en colère dans un communiqué publié sur le site de l'Appel au Peuple.

Dans un communiqué de presse publié sur le site du mouvement l’Appel au Peuple dont il est le Président d’honneur, le Prince Joachim Murat, 50 ans, sonne l'alarme sur le déclin préoccupant du secteur agricole en France. Les chiffres parlent d'eux-mêmes selon le descendant du Maréchal du Premier Empire qui rappelle "qu’en 1982, la France comptait 1,6 million d'agriculteurs exploitants et dont le nombre a chuté de manière drastique, ne laissant actuellement que 400 000 agriculteurs à travers le pays ". Créé en 2021, l'Appel au Peuple, qui compte des élus locaux, se veut comme "un parti de rassemblement de toutes celles et ceux qui se retrouvent dans les valeurs et les idées de souveraineté populaire, d’indépendance nationale, de progrès social, de responsabilité, de la cohésion", se place dans la lignée bonapartiste et se désigne héritier politique des deux empires.

 

 

Un "gâchis irréparable" pour le prince Joachim Murat

Selon le Prince Murat, ce déclin inquiétant découle de deux facteurs majeurs : le culte du libre-échange dérégulé et la lâcheté des dirigeants français. Cette combinaison, déplore-t-il, a conduit à un "gâchis irréparable", mettant en péril la souveraineté nationale et la sécurité alimentaire de la France. Le communiqué pointe du doigt la politique d'aide publique au développement de pays étrangers, soulignant qu'en 2022, plus de 15 milliards d'euros ont été dépensés, avec seulement 400 millions dévolus au secteur agricole français. Le Prince Murat s’interroge aujourd’hui sur les priorités financières du gouvernement et son regard envers les agriculteurs, véritables gardiens de la souveraineté nationale. "De qui se moque-t-on ?", s'indigne-t-il.

Un appel vibrant à une prise de conscience collective

La nécessité de mettre fin à la concurrence déloyale qui étouffe l'agriculture française est au cœur de l'appel du Prince Murat. Il plaide pour une rémunération équitable des produits agricoles, tout en préconisant une politique audacieuse axée sur la réindustrialisation, l'innovation et les investissements productifs. Ces mesures, selon lui, pourraient revitaliser l'emploi et le pouvoir d'achat de l'ensemble des Français. "Comment une démocratie peut-elle rester insensible à l'appel de son peuple ?", interroge le Prince Murat. Paraphrasant les paroles de l’Empereur Napoléon Ier, qui soulignait de son vivant que "l'agriculture est la base et la force de la prospérité du pays", le Prince invite le gouvernement à méditer sur ces paroles et l’appelle à prendre en considération le soutien massif de la population française envers les revendications des agriculteurs, saluant cette profession qui fait preuve de dignité, de rigueur et de courage.

Face à cette crise imminente, le Prince Joachim Murat lance un appel vibrant à une prise de conscience collective. Il exhorte le gouvernement à prendre des mesures immédiates pour sauvegarder l'agriculture française, un pilier millénaire de la nation qui, selon lui, ne peut être négligé sans compromettre l'avenir de la France. 

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 25/02/2024

Ajouter un commentaire