L'Empereur Naruhito au chevet des Japonais

Le 64e anniversaire de l'empereur Naruhito a été marqué par des moments de réflexion et d'empathie envers les victimes du récent tremblement de terre au Japon. Au cours d'une conférence de presse au Palais impérial, le souverain du Japon a exprimé sa profonde tristesse pour ceux touchés par la catastrophe, notamment ceux contraints à l'évacuation.

L'empereur Naruhito du Japon a prononcé, vendredi 23 février 2024, son premier discours à la nation depuis le tremblement de terre meurtrier qui a frappé la région de Koto, dans le centre-nord du Japon. Une allocution qui coïncide avec son 64e anniversaire. Il a annoncé son intention de visiter les zones sinistrées en compagnie de l'impératrice Masako. 

L'Empereur au chevet des sinistrés

L'empereur a rappelé l'importance du redressement et de la reconstruction de cette zone, exprimant sa reconnaissance envers les professionnels dévoués engagés dans les opérations de secours et les soins médicaux. En évoquant les aspects positifs de l'année passée, l'empereur a noté l'assouplissement des restrictions liées au COVID-19, saluant les progrès vers un retour à la vie quotidienne normale. Il s'est réjoui de reprendre ses fonctions, participant à diverses cérémonies et événements conformément à l'assouplissement des mesures anti-COVID.

L' Empereur Nahurito et l'Impératrice Masako

Une monarchie millénaire qui peine à se moderniser 

L'Empereur a  exprimé sa gratitude envers l'impératrice Masako, soulignant son soutien continu après 30 ans de mariage. La santé de l'impératrice Masako, en progrès selon ses médecins, malgré des fluctuations, a été abordée, remerciant son engagement croissant dans des événements publics depuis son accession au statut d'impératrice. Il a également annoncé qu’il acceptait la décision de leur fille unique, la princesse Aiko, 22 ans, de rejoindre la Croix-Rouge japonaise en avril prochain, exprimant l'espoir qu'elle élargisse ses horizons grâce à cette expérience. Le souverain a reconnu que le nombre de membres de la famille royale capables d'exercer des fonctions publiques était en déclin. D’autant qu’il n'a actuellement que deux jeunes successeurs potentiels : son frère Akishino, 58 ans, et son neveu Hisahito, 17 ans. Un troisième héritier potentiel, son oncle le prince Hitachi, a 88 ans. Cette situation soulève de nombreuses questions sur l’avenir de la monarchie japonaise depuis des années et a suscité des appels visant à permettre aux femmes de rester dans la famille après leur mariage avec un commun. Le parti conservateur, à la tête du gouvernement, discute actuellement de propositions qui permettraient à davantage de personnes de rester dans la famille tout en conservant le principe de succession par primogéniture masculine.

Bain de foule depuis le balcon impérial

L’Empereur Nahurito, accompagné par d'autres membres de la famille impériale, a salué les Japonais depuis le balcon du palais. Cette année, bien que l'inscription préalable n’était pas nécessaire comme l'année précédente, le nombre de participants a été limité à 20 000 afin  de prévenir la propagation du coronavirus encore présent au Japon. « Je voudrais une fois de plus exprimer mes condoléances à ceux qui ont perdu la vie lors du tremblement de terre de la péninsule de Noto le mois dernier et exprimer ma sincère sympathie aux familles endeuillées et à ceux qui ont été touchés par la catastrophe », a déclaré le monarque. « Je souhaite à chacun d'entre vous un printemps paisible. », a ajouté le fils de l’Empereur-émérite Akihito.

L’Empereur Naruhito, qui marquera le 1er mai le cinquième anniversaire de son accession au trône du chrysanthème, a déclaré qu'il avait cherché à rester aussi proche que possible du peuple. Bien que les choses avancent lentement comme en témoigne cette proposition visant à  mettre en ligne le site officiel de la maison impériale sur les réseaux sociaux, toujours en discussion depuis... l'année dernière.

Copyright@Frederic de Natal

Date de dernière mise à jour : 26/02/2024

Ajouter un commentaire